La cueillette des myrtilles et des groseilles

Je profite de la cueillette récente de ses fruits pour vous présenter un des derniers arbustes fruitiers planté au jardin.  » Vaccinium corymbosum «  se présente comme un petit arbuste fruitier au port buissonnant et touffu , au feuillage caduc. A ne pas confondre avec le Myrtillier sauvage que l’ on trouve dans nos forêts.

D’ une croissance lente, il mesure de 1,50 à 2 m en tous sens. Cultivé pour ses baies comestibles, il est également décoratif par ses petites fleurs blanches et ses couleurs automnales. Il peut vivre plus de 40 ans et pour assurer une fructification abondante, il est conseillé de planter deux variétés différentes à proximité.

La plantation s’ effectue au printemps, en dehors des périodes de gel. Le sol doit être humide, riche et acide. Il est donc nécessaire de bien préparer le trou de plantation avec de la terre de bruyère ou du terreau pour plantes acidophiles. L’ exposition doit être mi-ombragée ou légèrement ensoleillée. A Obigies, n’ ayant pas trop le choix, les 4 plants ont trouvé place dans les carrés de potager, à proximité des framboisiers et des groseilliers à maquereau, c-à-d. bien exposés …

Soyez patients avec vos jeunes plants achetés en pépinière ou jardinerie un peu spécialisée car leur croissance est lente. Sur la photo ci-dessus, vous apercevez un jeune plant . Il vous faudra attendre 3 à 4 ans pour parler de première cueillette … Ils ne demanderont pas trop d’ entretien, la taille n’ est pas nécessaire mais j’ ai tuteuré les principales branches pour les écarter et permettre ainsi à la lumière de bien pénétrer au centre, ce qui facilite également la cueillette. Comme chez les cassissiers, les fruits se présentent au bout des branches. Comme tous mes arbustes fruitiers, ils sont bien paillés et bénéficient chaque hiver d’ une bonne dose de compost maison. En cas de sécheresse, ils apprécieront un arrosage régulier.

Si vous désirez les multiplier, j’ ai lu que nous pouvons bouturer les tiges en automne ou diviser les touffes mais je vous avoue que je n’ ai pas encore effectué ces opérations.

Quelques variétés en fonction de leur précocité:

  • Variétés précoces dès juin:  » Bluetta » ,  » Early Blue « ,  » Patriot « 
  • Variétés de saison en juillet:  » Bluejay « ,  » Bluecrop « 
  • Variétés tardives d’ août à mi-septembre:  » Berkeley « ,  » Atlantic « ,  » Darrow « 

Comme pour les fraisiers, les groseilliers, les myrtilles sont très appréciées par les merles, ce qui nécessite la pose d’ un filet et donc une surveillance régulière pour libérer éventuellement tout oiseau prisonnier entre les mailles.

Si la cueillette des myrtilles débute, celle des groseilles à maquereau s’ achève et je ne regrette pas cette conduite en palissade, facilitant la récolte abondante. Un peu plus de 5 kg qui m’ offre une belle réserve de confiture.

Je vous souhaite un mois d’ août plus clément et si notre région de Wallonie picarde a été épargnée par ces pluies torrentielles et meurtrières, mes pensées vont vers toutes les personnes et familles touchées. Que cet élan de solidarité soit suivi par des actions réparatrices urgentes.

A bientôt pour d’ autres nouvelles depuis ce jardin d’ Obigies, à quelques centaines de mètres d’ un autre fleuve mais plus tranquille, l’ Escaut.

Patrick

4 commentaires sur “La cueillette des myrtilles et des groseilles

  1. Bonjour Patrick, quelle belle parcelle de petits fruits ! Je confirme la longévité des myrtillers, ici ils ont plus de 20 ans, récolte pour 2 plants de 2 à… 14 kg, un record, selon les années. 2 plants supplémentaires plantés ce printemps.
    Pourrais-tu me conseiller au sujet d’un cassissier, faut-il le tailler et si oui, quand et comment ? Merci et bon dimanche !

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Betty ! Manquant de place et étant le seul à apprécier la confiture de cassis, je n’ en ai plus. Je les taillais comme des groseilliers, rajeunissement régulier des branches plus anciennes au profit de plus jeunes bien orientées. Taille en vert pour limiter la croissance des branches non productives. Comme pour tous les fruitiers, tailler pour laisser pénétrer la lumière. Un papillon doit pouvoir traverser ces arbustes fruitiers sans s’ accrocher les ailes. Je te souhaite une suite d’ été plus clémente. Amitiés.

    J'aime

  3. Quelle belle récolte !
    Soulagée de savoir que votre beau jardin n’a pas subi les mêmes débordements que dans la vallée de la Meuse mais très inquiète sur l’avenir. Après les désastres, climatiques et sanitaires, « la vie reprend » comme avant, quel qu’en soit le prix…

    J'aime

    1. La vie reprendra pour les survivants, plus douloureuse pour ceux et celles qui ont perdu un être cher. Les jardins inondés retrouveront leur beauté après de gros efforts partagés avec les voisins attentionnés. J’ en suis certain. Que ces événements puissent modifier nos comportements et aménagements de la nature que nous laisserons à nos survivants !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s