Des nouvelles du potager ( juillet 2022 )

Il est temps de vous présenter les quelques restructurations du potager. Comme vous pouvez le remarquer sur la 1ère photo, la configuration du potager a été modifiée. Chaque carré a été divisé en deux parties. Les dalles en béton ont été remplacées par des sentiers recouverts de BRF, afin de faciliter le travail sur des planches moins larges.

La 1ère planche en bas à G. : 4 plus jeunes plants de tomates, 2 lignes de carottes et un semis de mâche, la 2ème, en bas à D., un carré de menthe marocaine et à l’ emplacement des oignons et échalotes récemment récoltées, les poireaux tout récemment repiqués. En arrière-plan de la 2ème photo, vous pouvez distinguer, les myrtilliers et les framboisiers palissés à la méthode hollandaise.

Dans le 2ème carré, divisé maintenant en 2 planches, sur la planche de G.: 2 plants de courgettes: une verte et une jaune. On dit qu’ un plant suffit à une famille et je peux vous confirmer qu’ avec 2, mes enfants en profiteront également et pour la première fois, 2 plants de potimarrons qui n’ hésitent pas à se développer vers le verger. La planche de D. est réservée aux haricots qui malgré la légèreté du sol, offrent chaque année une récolte généreuse.

Les 3ème et 4ème carrés sont réservés à une petite pépinière (en bas à G.), aux myrtilliers toujours protégés d’ un filet (en haut à G.), aux framboisiers (en haut à D.) et aux groseilliers à maquereau, palissés afin de faciliter la cueillette (en bas à D.)

Les plants de tomates sont contre l’ abri de jardin, exposés plein sud tout comme 4 vignes, je devrais dire 3 ( la 3ème sur la photo, se meurt de façon inexplicable ),

Il ne reste plus qu’ à espérer une météo favorable et pour toutes les planches, à maintenir l’ humidité par des apports réguliers de paille et de tonte de pelouse pour réduire les arrosages.

Je vous souhaite beaucoup de plaisir au potager, de belles récoltes, des visites intéressantes d’ amis et d’ autres passionnés de jardinage. A bientôt pour d’ autres nouvelles et photos depuis un jardin d’ Obigies.

Patrick

L’ Oxalis corniculé, un couvre-sol envahissant

Depuis trois années, je lutte contre cette plante aux feuilles pourpres et aux petites fleurs jaunes. Cette année, elle a envahi ma bordure de Bugles rampantesAjuga reptans et nécessite une intervention radicale tant ces racines se mêlent aux racines de mon couvre-sol à la floraison généreuse et mellifère.

Présente sur tous les continents, Oxalis corniculata est probablement d’ origine euroasiatique. Elle est considérée comme une adventice tant sa multiplication est efficace. On soupçonne sa présence dans certains terreaux.

Haute de 5 à 10 cm, elle développe une racine pivotante qui s’ enfonce de 10 à 15 cm et peut développer ensuite des racines souterraines. Les fleurs se présentent sous forme de petites corolles jaunes à 5 pétales de 1 cm de large, de mai à septembre. Sa propagation est liée également par la dispersion de ses graines, projetées jusqu’ à 2 m au moindre contact.

Le genre Oxalis regroupe plusieurs espèces de plantes herbacées de la famille des Oxalidacées, vivaces, basses, le plus souvent rampantes. Ne confondez pas celle-ci, envahissante avec le Trèfle pourpre – Oxalis regnellii var. triangularis à l’ élégant feuillage graphique violet pourpre.

Afin de reconstituer le parterre de ce couvre-sol généreux et très mellifère, je prélève les plants pourvus de belles racines, les rempote et surveille leur reprise dans la  » nursery « . Les pluies abondantes de ces derniers jours m’ ont permis de replanter et de combler les vides. J’ espère revoir au plus vite cette bordure bleue si décorative et intéressante pour les insectes butineurs.

Ne dit-on pas  » une personne avertie en vaut deux  » ? Si vous la découvrez dans vos parterres, réagissez au plus vite.

A bientôt pour d’ autres nouvelles et photos depuis un jardin d’ Obigies.

Patrick

Opération de greffage sur un pommier

Ayant constaté ces dernières années, une maigre voire une absence de fructification sur mon pommier  » Reinette étoilée «  malgré une vigueur remarquable, j’ ai demandé conseil à mon ami pépiniériste et entrepreneur de jardin, Jean-Philippe Bonnet qui m’ a proposé de pratiquer un greffage d’ une autre variété de pomme: la Belle-Fleur de France. Il s’ agit d’ une variété très ancienne cultivée en haute-tige largement diffusée en région Nord-Pas de Calais et en Wallonie. Pomme de gros calibre, de bonne qualité gustative pour plusieurs usages: pommes de table, jus et cuisson.

Lire la suite « Opération de greffage sur un pommier »

Tournage de vidéos d’ une chaîne You Tube au jardin

Ce 26 octobre 2021, nous avons eu le plaisir d’ accueillir à Obigies une équipe de tournage de la chaîne You Tube de l’ entreprise française de vente de plantes en ligne  » Promesses de fleurs « . Composé du journaliste-ingénieur agronome Olivier Allard et du cameraman-producteur-réalisateur Philippe Minot, ce duo a officié toute la journée autour de quelques thèmes choisis quelques semaines auparavant.

Lire la suite « Tournage de vidéos d’ une chaîne You Tube au jardin »

Palissage de charmes fastigiés

Charmes fastigiés ( Havinnes - 13/10/2018 )Désirant  préserver  un  minimum  d’intimité  par rapport  à  une  route  très  fréquentée, ma  belle-fille  Aline  m’ avait  demandé  un  écran  de  verdure  ne  dépassant  pas  la  taille  de  2 m, le  long  de  sa  maison  et  de  sa  terrasse. Après  discussion  avec  Jean-Philippe  Bonnet,  mon  ami  pépiniériste  de  Lesdain, nous  avions  opté  pour  le  charme  fastigié  à  port  conique Carpus betulus Fastigiata  appelé  également  charme  pyramidal. Voici  en  quelques  photos  l’ implantation  de  cette  palissade  et  quelques  photos  printanières. La  photo  d’ en-tête a été prise  en octobre  2018 .

Lire la suite « Palissage de charmes fastigiés »

Préparation automnale du potager

Avant de profiter d’ un repos hivernal bien mérité, le mois de novembre est le moment idéal pour préparer le potager à la nouvelle saison. Qu’ il se présente en planches de culture ou en carrés surélevés, il est important de ne pas laisser la terre nue sans protection contre le vent et les pluies battantes.

Lire la suite « Préparation automnale du potager »

La bande fleurie

En cette période un peu plus calme au niveau des travaux, il vous est peut-être venu à l’ idée de modifier une partie de votre jardin en créant une zone accueillante et nourricière pour les insectes, papillons et oiseaux. Outre le fait que ces visiteurs nous intéressent dans notre lutte contre les nuisibles et peuvent assurer une pollinisation optimale, cette bande fleurie vous permettra de belles observations .

Lire la suite « La bande fleurie »

Protection des grappes de raisin

Après  une  absence  d’une  semaine, je  constate  que  les  grappes  de  raisin  sont  attaquées  par  des  guêpes, très  discrètes  cet  été mais aussi par les mouches et mes amies coccinelles. Je  me  suis  empressé  de  protéger  les  grappes  d’une  variété  plus  précoce.

Le mois  de  septembre  voit  l’épanouissement  des  grappes  de  raisin  et  pour  éviter  de  partager  ma  petite  récolte  sur  les  quatre  plants  de  vigne avec mes visiteurs trop gourmands, j’ai  cette  année  emballé  chaque  grappe  dans  des  sachets  spéciaux, commandés par internet car peu de jardineries proposent cet article à la vente.

En  effet, l’année  passée, les  merles  que  j’observe  avec  beaucoup d’intérêt, ne  m’avaient  laissé  que  leurs  restes. J’ai plus  de  grappes  que  l’année  passée  mais  elles  profitent  bien  de  leur  protection  et  j’espère  pouvoir  vous  montrer  des  fruits  arrivés à maturité et exempts  de  tout  traitement  phytosanitaire.

Ces  sachets en nylon  garnis  de  trous  protégeront  les  raisins  des  prédateurs  avides  de  sucre  tout  en  leur  permettant  d’arriver  à  maturité.

Les  deux  pieds  de vigne  palissés contre l’ abri de jardin semblent épargnés mais par précaution, les petites grappes au fruits très serrés  ont bénéficié de la même attention.

N’ étant pas vigneron spécialisé mais simple amateur, n’hésitez  pas  à  me  faire  part  de  vos  expériences  et  à  m’ informer  de  vos  résultats.  

A bientôt pour d’ autres nouvelles et photos et en attendant, prenez soin de vous et … de votre jardin.

Patrick depuis un jardin d’ Obigies

La taille d’ été des framboisiers

Alors que les récoltes de myrtilles et groseilles s’ achèvent, les framboisiers retiennent notre attention. En effet, c’ est le moment d’ éliminer les tiges mortes ayant porté les fruits de cette saison et de sélectionner et palisser les tiges les plus vigoureuses.

Voilà comment se présente la planche réservée aux framboisiers avec les tiges mortes toujours palissées et les jeunes et vigoureuses tiges de l’ année qu’ il s’ agira de sélectionner et tuteurer sur les 2 séries de fils extérieurs. Il s’ agit ici du palissage à la méthode hollandaise dont vous retrouverez un article plus ancien, illustré lors de la mise en place.

Le résultat de la taille et du palissage: deux rangées de tiges bien écartées, permettant un ensoleillement idéal.

Et déjà, la promesse d’ une première cueillette au sommet de ces nouvelles tiges qui seront raccourcies d’ 1/3 au printemps. D’ ici-là, les framboisiers bénéficieront d’ une bonne dose de compost maison bien mûr et d’ une bonne couche de B.R.F. issu de la taille des nombreuses haies du jardin, ce qui maintiendra l’ humidité, la propreté et la vie de la terre.

Le travail ne manque pas au jardin: tonte des pelouses, entretien des parterres, plantations et semis d’ automne. Je vous souhaite plaisir et réussite dans vos travaux et vous dis à bientôt pour d’ autres nouvelles et photos depuis un jardin d’ Obigies. Prenez soin de vous et de votre petit bout de terre.

Patrick

La cueillette des myrtilles et des groseilles

Je profite de la cueillette récente de ses fruits pour vous présenter un des derniers arbustes fruitiers planté au jardin.  » Vaccinium corymbosum «  se présente comme un petit arbuste fruitier au port buissonnant et touffu , au feuillage caduc. A ne pas confondre avec le Myrtillier sauvage que l’ on trouve dans nos forêts.

Lire la suite « La cueillette des myrtilles et des groseilles »