Palissage des framboisiers  » à la Hollandaise « 

J’ ai profité du déplacement des framboisiers pour tenter une méthode différente de palissage : la méthode hollandaise. Voici en quelques photos les détails de ce palissage différent de la haie traditionnelle en ligne.

Elle se caractérise essentiellement par un double palissage qui permet de fixer les cannes de framboisiers à des fils écartés de 50 cm de la ligne de plantation. Les deux lignes de palissage sont donc écartées d’ 1 m. La canne est fixée au 1er fil à une hauteur de 75 cm, le 2ème qui permettra de fixer les rameaux est à 1, 15 m.

Cette méthode facilitera ainsi la taille des cannes ayant produit les fruits et permettra aux jeunes pousses de se développer entre les plus anciennes.

La photo ci-dessous vous montre la raison de la transplantation. La détérioration des palissades en noisetier tressé qui ont fait l’ objet d’ une note, il y a quelques années, m’ ont incité à prévoir un nouveau rideau de verdure. J’ ai opté pour une haie de 60 Ifs communs – Taxus baccata , en espérant que lorsque je démonterai la palissade en noisetier, j’ aurai obtenu une haie bien dense.

En vous souhaitant bon courage et beaucoup de plaisir pour les nombreux travaux qui s’ annoncent au potager. Prudence encore pour les tailles d’ Hydrangea, Buddleia et rosiers sensibles aux derniers assauts de l’ hiver.

A bientôt pour d’ autres nouvelles, astuces et photos depuis Un jardin d’ Obigies !

Patrick

Taille d’ hiver de la Glycine de Chine – Wisteria sinensis

Avec les températures anormalement douces de ce mois de janvier, vous avez certainement remarqué l’ état d’ avancement des bourgeons de vos arbustes. Il en est également ainsi pour la glycineWisteria sinensis palissée devant la haie de lierre , ce qui m’ a incité à procéder à sa taille.

Lire la suite « Taille d’ hiver de la Glycine de Chine – Wisteria sinensis »

Création du jardin ( 2 ): suite des plantations

La mare étant terminée, les haies de charmes et de hêtres pourpres plantées, il restait encore la plantation des vivaces, graminées et bambous autour de la mare et sur la butte en forme de haricot obtenue avec la terre entreposée au moyen de l’ excavatrice.

Pose des pots avant la plantation avec de G. à D.: Symphorines  » Mother of Pearl «  , Perovskia atriplicifolia  » Blue Spire «  appelée également Sauge de Russie, Cornus controversa variegata , Cornus Kousa, Bambou Pleioblastus variegatus et devant le noyer: Miscanthus Zebrinus et Fastuosa.

KF2-2206

En 2016, quelques plants de Symphorines firent place à 3 Hydrangea arborescens  » Annabelle « .

La photo ci-dessous présente la partie avant du parterre  » haricot » . De G. à D. : le Pin Parasol ( Pinus Pinea ) et le Pommier ornemental ( Malus Evereste )

KF2-2206
KF2-2206

Neuf années ont passé, sous le Pin Parasol, les graminées Stipa Tenuissima et le couvre-sol Pachysandra occupent bien l’ ant-plan du parterre.

Mais venons autour de la mare avec cette photo la présentant dénuée de plantations.

A l’ avant-plan : un massif d’ Achémilles ( Alchemilla Mollis ) et sur le côté: les graminées  » Stipa tenuissima  » appelées également  » cheveux d’ ange « , les Carex Buchananii, les Festuca glauca  » Meerblau  » et à l’ arrière-plan: les Pennisetum japonicum et les Miscanthus  » Red Silber « 

 

Voici pour terminer cette deuxième note à propos des plantations, une vue générale depuis la maison alors que les plantations et semis de pelouse autour de la maison n’ ont pas encore été exécutés. La suite fera l’ objet d’ un prochain article.

A bientôt et merci de votre lecture et de vos prochaines réactions !

Patrick depuis  » un jardin d’ Obigies « 

Taille d’ hiver des tilleuls palissés

Taille des tilleuls palissés ( Un jardin d' Obigies - B. - 18/12/2018 )Profitant  de  la  douceur  de  ce  mois  de  décembre, je  poursuis  la  taille  en  m’ attaquant  aux  tilleuls  palissés. Vu  la  hauteur  de  ce  rideau  de  verdure, l’ échelle  double  est  requise. Au  niveau  du  matériel, le  sécateur  et  l’ ébrancheur  suffisent. Pas  de  nuisance  sonore  pour  mes  voisins  avec  la  tronçonneuse …

Lire la suite « Taille d’ hiver des tilleuls palissés »

Le broyat : un précieux déchet à ne pas évacuer !

Broyage de taille de haies au jardin d' Obigies

Technique  de  couverture  et  de  protection  du  sol, le  bois  raméal  fragmenté ( BRF )  est  une  pratique  agricole  redécouverte  au  Canada, il  y a  une  dizaine  d’ années. Elle  s’ inspire  de  l’ observation  de  l’ auto-suffisance  du  milieu  forestier.

Si  vous  avez  dans  votre  jardin  des  haies  ou  des  arbustes  que  vous  taillez  régulièrement, ne  les  brûlez plus ( c’est illégal et cela importune vos voisins ) mais  faites  l’acquisition  d’un  broyeur  électrique  ou thermique ( vu  la  demande, on  en  trouve  à  des  prix  raisonnables  dans  les  commerces  spécialisés ).

Lire la suite « Le broyat : un précieux déchet à ne pas évacuer ! »

La taille en vert de la vigne

Vigne en fleur ( Un jardin d' Obigies - B. - 9/7/2012 )            Vous  aurez  certainement  remarqué  que  grâce  aux  conditions  très  favorables  de ce printemps, la  croissance  de  vos  vignes  est  spectaculaire  et  même  anarchique. Cela  nécessitera  plusieurs  interventions  en  fin  de  printemps  et  début  d’été. Ces  interventions  constituent  la  taille  en  vert  et  ont  pour  objectif  de  réguler  la  végétation  et  le  feuillage  au  profit  de  la  bonne  exposition  et  de   la  croissance  des  grappes. Les  photos  illustrant  cette  note  concernent  quatre  vignes  conduites  en  cordon  à  deux  bras  horizontaux.

Cette  note  est  une  synthèse  d’ articles  et  de  vidéos  et  a  pour  but  de  simplifier  une  littérature  parfois  compliquée  pour  des  jardiniers  amateurs  mais  néanmoins  soucieux  de  ne  pas  faire  trop  d’ erreurs. J’ espère  qu’ après  lecture, vous  y  verrez  plus  clair  et  oserez  tailler  votre  vigne. Pour  plus  de  détails  les  sites  rustica.fr  et  Gerbeaud.fr  vous  seront  utiles.

Merci  de  vos  réactions.

Lire la suite « La taille en vert de la vigne »

La taille des graminées ornementales

Comme  vous  le  constatez  certainement  dans  votre  jardin, malgré les nuits encore froides, les  températures  douces  de  cette  fin  d’  hiver  ont  entraîné  une  reprise  précoce  de  la  végétation: les  jonquilles, narcisses, muscari  et  crocus  pointent  le  bout  du  nez  et  les  pelouses  reverdissent.

Il  en  est  de  même  pour  les  graminées  ornementales  qui  entament  une  nouvelle  saison. Si  les  plus  grandes, présentes  à  Obigies: les  Miscanthus  floridulus  ont  déjà  profité  de  la  taille, je  poursuis  ce  travail  important  pour  les  autres  variétés: Miscanthus  Zebrinus  et  Red Silber, les  Pennisetum  japonicum, les  Molinia  caerulea, les  Deschampsia  cespitosa, les  Imperata cylindrica.

Pour  les  Stipa   tenuissima, dans  la  littérature, on  conseille  de  les  peigner mais  je  préfère  les  couper  à  la  base, la  repousse  des  brins  vous  donnera  un  vert  tendre  du  plus  bel  effet.

Suivant  le  diamètre  des  chaumes, j’utilise  des  cisailles  à  buis, un  sécateur  ou  le  taille-haies  pour  les  plus  grosses  touffes ( photo de tête:  Pennisetum  Japonicum ). Les  chaumes  broyés  constitueront  une  paille  de  bonne  qualité  qui  couvrira  les  parterres  et  rejoindra  les  autres  déchets  organiques  au  compost.

Les Imperata cylindrica  » Red Baron  » au  ton  rouge  vif  facilement  remarquable  en  été, sont  ici  rabattus  avec  une  cisaille  à  Buis.

    Taille des Imperata cylindrica " Red Baron "    

Mais  le  travail  n’ est  pas  terminé  avec  cette  taille, il  faut  procéder  au  broyage  des  plus  grosses  tiges, ce  qui  vous  donnera  une  paille  d’ excellente  qualité, vous  permettant  de  couvrir  vos  parterres.

Broyage des graminées au jardin d' Obigies

Le  jardin  va  paraître  un  peu  vide  mais  le  paysage  va  progressivement  s’étoffer, les  nuances  de  vert  vont  succéder  aux  couleurs  dorées  et  paille. Les  photos  ci-dessous  vous  montrent  le  parterre  de  Stipa  Tenuissima  et  Gaura  Lindheimeri  avant  et  après  la  taille.

Ci-dessous, l’ ensemble  Perovskia – Miscanthus  Zebrinus – Bambou Pleioblastus variegata  et  Miscanthus  Gigantea  avant  et  après  la  taille.

Et en raison de maux de dos, cette année, j’ ai pu compter sur l’ aide précieuse et efficace de Florian, occupé à tailler les Miscanthus zebrinus. Ces dernières, comme toutes les autres graminées n’ ont pas atteint leur taille normale en raison d’ un été chaud et sec.?

Et  voici  le  parterre  à  l’ arrière  de  la  mare  comprenant  les  Pennisetum  japonicum  et  Miscanthus  Red  Silber  après  la  taille  correspondant  à  la  photo  d’ en-tête.

IMG_7800

Ci-dessus, taille de Stipa gigantea – Avoine géante et ci-dessous taille de Festuca glauca et Panicum virgatum.

Si  votre  jardin  n’abrite  pas  encore  de  graminées, laissez-vous  tenter: la  richesse  des  couleurs, volumes  et  inflorescences  vous  charmeront  et  ajoutera  une  note  plus  sauvage  à  votre  jardin. Les  oiseaux  et  papillons  vous  gratifieront  d’une  plus  grande  présence. Les  jardineries  proposent  maintenant  quelques  variétés  mais  si  vous  désirez  avoir  plus  de  choix, recherchez  sur  internet  des  pépinières  plus  spécialisées  et  proches  de  chez  vous. Les  foires  et  bourses   aux  plantes, nombreuses  en  mars, offrent  une  place  de  plus  en  plus  importante  à  ces  élégantes.

Si  vous  êtes  particulièrement  intéressés  par  les  graminées, je vous  conseille  le  livre  le  plus  complet   » L’ Encyclopédie  des  Graminées   » de  Rick  Darke  aux   Editions  du  Rouergue .

Si vous avez trouvé cet article intéressant et si vous désirez suivre l’ évolution du jardin, des travaux réalisés au fil des saisons et de la vie qui s’ y passe, je vous invite à rejoindre les fidèles lecteurs en cliquant sur la petite fenêtre  » suivre «  dans le coin inférieur droit de votre écran.

Bon travail  et  à  bientôt  pour  d’autres  nouvelles  et  photos.

Patrick depuis  un  jardin  d’ Obigies

Palissade de charmes fastigiés – Hekwerk van Carpus betulus fastigiata

Charmes fastigiés ( Havinnes - 13/10/2018 )         Désirant  préserver  un  minimum  d’intimité  par rapport  à  une  route  très  fréquentée, ma  belle-fille  Aline  m’ avait  demandé  un  écran  de  verdure  ne  dépassant  pas  la  taille  de  2 m, le  long  de  sa  maison  et  de  sa  terrasse.

Après  discussion  avec  Jean-Philippe  Bonnet,  mon  ami  pépiniériste  de  Lesdain, nous  avions  opté  pour  le  charme  fastigié  à  port  côniqueCarpus betulus Fastigiata  appelé  également  charme  pyramidal. Voici  en  quelques  photos  l’ implantation  de  cette  palissade  et  quelques  photos  printanières. La  photo  d’ en-tête, prise  récemment ( octobre  2018 )  vous  donne  le  résultat  actuel.

Lire la suite « Palissade de charmes fastigiés – Hekwerk van Carpus betulus fastigiata »

Les arbres têtards: entretien et réhabilitation

Saule têtard au jardin d'Obigies

Il  y  a  quelques  jours, profitant  de  la  clémence  du  temps, j’ai  taillé  les  quelques  saules ( Salix  Alba ) plantés  juste  derrière  la  haie  de  Ligustrum. Je  n’ai  pas  un  terrain  humide, bien  au  contraire, il  est  assez  sablonneux  et  très  drainant, mais  j’ai  toujours  aimé  la  silhouette  de  ces  arbres, trop  peu  présents  dans  nos  campagnes.

Lire la suite « Les arbres têtards: entretien et réhabilitation »