Le Pigeon ramier séducteur …

Le jardin d’ Obigies se veut accueillant aux êtres vivants et la part belle est certainement faite aux oiseaux. En ce moment, il ne se passe pas un jour sans que nos visiteurs nous offrent le plaisir d’ observer une scène intéressante de vie. Cette période des accouplements est riche en chants et en comportements chez les oiseaux et en coassements nettement moins harmonieux chez les grenouilles peuplant la mare.

Ces jours-ci, un couple de Pigeons ramiers a retenu particulièrement mon attention. Voici en quelques photos les tentatives d’ approche de Mr Ramier.

Vous apprécierez autant que moi la douceur et la tendresse qui se dégagent des photos suivantes.

L’ angle de prise de vue de l’ acte final n’ étant pas trop photogénique, je vous laisse imaginer la suite. Ce n’ est pas la première fois que nous pourrons fêter la naissance de pigeonneaux dans notre jardin.

Lorsque la pluie cessera, le travail au potager pourra reprendre. Le sol sec et léger d’ Obigies profite de ces précipitations et le jardinier que je suis, a le temps de rédiger et d’ illustrer de nouveaux articles.

A très bientôt et en attendant, prenez soin de vous, de vos proches et de votre petit ou grand coin de nature !

Patrick depuis Obigies

Un visiteur coloré à la mare

Je vous ai déjà présenté ce magnifique oiseau dans une note plus ancienne et comme l’ amateur de photo nature que je suis, je profite de la belle luminosité d’ aujourd’hui pour guetter son arrivée et par chance, la flèche bleue est bien présente ce jour au-dessus de la mare à l’ eau très claire, choisissant la structure décorative et le saule noueux comme perchoir pour choisir le mets du jour.

Pour la première fois, j’ ai pu le saisir en vol et je ne peux résister au plaisir de partager avec vous ces beaux moments que nous réserve l’ observation des visiteurs de la mare.

Et vient ensuite le moment de la dégustation ou plutôt l’ engloutissement du fruit de sa pêche, après l’ avoir assommé en le frappant sur son perchoir et l’ avoir introduit dans son bec, la tête la première, afin de ne pas se blesser avec les écailles.

J’ espère que le printemps qui s’ annonce nous réservera d’ autres beaux moments que je ne manquerai pas de vous partager. En attendant, la taille des fruitiers se poursuit et le travail pourra reprendre au potager.

A bientôt ! Bon courage et bonheur au jardin à vous tous !

Patrick depuis un jardin d’ Obigies.

L’ arrivée des Grives litornes

Le Malus Everest, pommier ornemental suscite actuellement beaucoup d’ intérêt chez les oiseaux de nos jardins. Si j’ observe chaque hiver les mésanges et les merles noirs qui se délectent des petites pommes colorées, cet hiver et certainement en raison des conditions météo actuelles, gel et neige, des grives litornes se sont invitées et comptent bien prendre part au festin. Faisons connaissance avec cette grive plus colorée que la grive musicienne, plus commune dans nos jardins.

Lire la suite « L’ arrivée des Grives litornes »

Retour de l’ hiver

Pour ce deuxième jour d’ observation et de recensement des oiseaux de nos jardins organisé par l’ association Natagora, la météo nous gratifie d’ un décor hivernal, saupoudrant d’ une fine couche de neige, végétaux et éléments décoratifs et facilitant de fait, l’ identification de nos petits visiteurs ailés.

Je vous propose ainsi aujourd’hui une petite balade au jardin qui, après un éveil dû à une douceur anormale, va probablement reprendre un petit repos végétatif, normal pour ce début de mois de février. Après quelques vues d’ ensemble, nous nous attarderons à certains végétaux qui retrouvent une élégance certaine.

A l’ avant de la maison, les Phyllostachys  » aurea spectabilis «  ploient un peu et les jonquilles se réveillent entre les Miscanthus  » Morning light «  déjà taillés.

Prenons le chemin de la terrasse où la petite table attendra encore un peu avant de nous inviter à prendre l’ apéro à l’ ombre des tilleuls palissés.

Nous abordons les parterres bordant la mare avec ci-dessous, les graminées  » Stipa tenuissima «  et les Hydrangea  » Annabelle «  retrouvent leur superbe.

L’ Oranger du Mexique –  » Choisya ternata «  déjà bien avancé vers une floraison précoce se voit freiné dans son développement.

Poursuivons la balade vers la mare. »

A gauche le bambou aux feuilles panachées Pleioblastus « fortunei variegata  » et les Miscanthus  » gigantea  » et à droite les graminées Pennisetum japonicum et Miscanthus  » Red Silber « 

Sous le noyer, entouré par la haie de charmes et de houx, le domaine des petits-enfants est au repos.

Les bouleaux de l’ Himalaya – Betula  » utilis «  trônent au milieu du bosquet et les fruitiers demi-tige sommeillent.

Quelques fruits revêtent leur blanche couverture: pommes, cardère et Photinia

Quelques éléments décoratifs prennent une autre dimension .

Et s’ il y a bien un arbuste qui ne craint pas ce retour hivernal, c’ est bien ce tout jeune Hamamélis de Chine, tout récemment introduit.

Le retour de la neige et des températures proches du 0°, ont encouragé les oiseaux à fréquenter les mangeoires, ce qui, malgré leur nombre et leur dispersion, ont provoqué quelques querelles, surtout chez les Verdiers d’ Europe au caractère trempé.

C’ est sur ces images de quelques-uns des visiteurs du jardin que je vous dis au revoir et à bientôt pour d’ autres nouvelles de ce jardin.

Patrick depuis Obigies

Nettoyage et réinstallation des nichoirs

IMG_5034

Vous avez sans doute constaté que les mésanges commencent à visiter vos nichoirs. Si vous n’ avez pas eu le temps de les nettoyer cet automne, avec  l’ arrivée de l’ hiver, il  est  temps  de  procéder  au  nettoyage  et  à  la  réinstallation  des  nichoirs. La  pose  de  nichoirs  permet  de  compenser  le  manque  de  cavités  naturelles  dont  certaines  espèces  ont  besoin  pour  nicher, surtout  dans  les  nouveaux  jardins  ne  comportant  pas  de  dépendances, de  vieux  murs, de  vieux  arbres  munis  de  cavités.

Lire la suite « Nettoyage et réinstallation des nichoirs »

Pose d’ un nichoir pour Pic épeiche

Ayant constaté une activité débordante d’ un Pic épeiche durant cette année et l’ agrandissement d’ une cavité dans le noyer, j’ ai acheté auprès de la L.R.B.P.O. ( http://www.protectiondesoiseaux.be ) un nichoir en bois de bouleau avec l’ espoir de pouvoir observer ce printemps, l’ installation du couple et le nourrissage d’ une petite famille d’ oisillons.

Lire la suite « Pose d’ un nichoir pour Pic épeiche »

Nourrissage des oiseaux en hiver

Mésange bleue ( Obigies - B. - 11/12/2017 )

Avec  le  retour  de  la  neige  dans  certaines  régions  du  pays  et   les  températures  plus  basses  observées  ces  derniers  jours, il  est  indispensable  de  fournir  à  nos  alliés  les  oiseaux, la  nourriture  et  l’ eau  indispensables  à  leur  survie.

Lire la suite « Nourrissage des oiseaux en hiver »

La mare très fréquentée

Malgré le radoucissement des températures en ce début d’ automne, la mare nous permet d’ observer les baignades d’ oiseaux dont la Grive musicienne et la plus élégante, la Bergeronnette des ruisseaux, sans doute attirée par le bruit de la petite chute d’ eau.

Vu le beau monde à la mare, le Merle noir se contente de la petite vasque en grès.

Les Pigeons ramiers ne sont pas non plus les derniers à en profiter.

Et je peux vous ajouter un dernier visiteur au vol majestueux, grand amateur de nos poissons rouges et pêcheur efficace de surcroît: le Héron cendré, ici en visite matinale .

Gardez votre paire de jumelles à portée de mains car en cette période migratoire, si votre jardin peut encore leur offrir le gîte et le couvert, vous aurez peut-être le plaisir d’ observer quelques oiseaux de passage.

A bientôt pour d’ autres nouvelles et photos depuis un jardin d’ Obigies.

Patrick