La bande fleurie

En cette période un peu plus calme au niveau des travaux, il vous est peut-être venu à l’ idée de modifier une partie de votre jardin en créant une zone accueillante et nourricière pour les insectes, papillons et oiseaux. Outre le fait que ces visiteurs nous intéressent dans notre lutte contre les nuisibles et peuvent assurer une pollinisation optimale, cette bande fleurie vous permettra de belles observations .

Le jardin à Obigies ayant été conçu pour attirer et pouvoir y observer la vie sous formes variées, j’ avoue que c’ est mon côté  » photographe nature  » qui m’ a incité à créer cette petite bande de fleurs variées, et ce, afin d’ y photographier insectes et papillons sans piétiner les plate-bandes.

Dans cet esprit, deux solutions se présentent à vous: la bande fleurie que je vous présente ici ou la jachère fleurie (pré fleuri), si vous avez un plus grand terrain et que vous vous lassez d’ une pelouse trop grande, tondue régulièrement et ne permettant pas d’ attirer des petits visiteurs ailés.

Après quelques essais durant les années précédentes, j’ ai opté cette année pour une bande de terre, au centre du verger, mise à nu, bien retravaillée avec l’ élimination de toutes les racines d’ herbes indésirables et le semis d’ un mélange spécial de fleurs annuelles pour papillons auquel j’ ai ajouté quelques graines prélevées sur les fleurs du jardin: tournesol, verveine de Buenos-Aires, cardère, coquelicot, pavot, bourrache officinale.

Afin d’ éviter les graminées indésirables, qui se propagent malgré ma préparation minutieuse du sol au printemps, je renouvellerai le travail d’ élimination de toute racine et la pratique d’ un faux semis. Après avoir damé la terre, j’ arroserai afin de faire lever les graines restantes et désherberai à nouveau après une quinzaine de jours. Si votre terre est trop lourde ( dominante argile ), il est conseillé d’ y incorporer terreau et sable. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, j’ ai planté deux arbustes: une aubépine et un prunellier, et ce, pour offrir nourriture aux grives et merles, très friands des cenelles et des prunelles. Vous apercevez également des cardères, plantes biannuelles qui cette année attireront encore les chardonnerets élégants, spécialisés dans l’ extraction des petites graines de ces  » cabarets des oiseaux « .

Les tournesols qui se sèment spontanément offriront leurs graines aux mésanges. Ces acrobates en raffolent et entameront leurs réserves bien avant l’ hiver, je réserve quelques fleurs pour la période hivernale et les place à l’ abri, bien au sec.

Les cardères seront visités par les chardonnerets élégants et vous permettront, si vous êtes patients et très discrets, d’ observer ce bel oiseau.

Voici maintenant un petit aperçu de quelques fleurs du mélange choisi ce printemps.

Cet hiver, toutes les fleurs offriront leurs graines aux oiseaux et la végétation dense, un abri aux insectes. Au printemps, après avoir éliminé la végétation et les adventices, je grifferai superficiellement la terre afin d’ observer la levée des graines donnant un semis spontané. Je ne manquerai pas de vous présenter en photo, le résultat obtenu.

Dans un prochain article, je vous présenterai le travail de préparation d’ une planche du potager en hivernage avec la règle absolue de ne jamais laisser le sol nu . N’ éliminez pas les feuilles, les résidus de vos dernières tailles de haies et tontes de gazon.

En attendant, prenez soin de vous et de votre jardin.

Patrick depuis un jardin d’ Obigies

4 commentaires sur “La bande fleurie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s