Les nouvelles du potager

Avec les premières récoltes de fraises, il est temps pour moi de vous parler et d’ illustrer les plantations au potager 2021. Avec le déplacement des myrtilliers, auparavant trop à l’ ombre dans le verger, la partie réservée aux légumes s’ est quelque peu réduite mais la tonte dans le verger est devenue plus aisée. Je leur consacrerai un prochain article.

Comme vous pouvez le remarquer sur la 1ère photo, le potager est toujours divisé en 4 carrés. Le 1er, en bas à G. les fraisiers protégés sous filet, 2 plants de courgettes ( verte et jaune ), le 2ème, en bas à D. une partie pépinière et les groseilliers à maquereau. Le 3ème, en haut à G. les premières salades, radis, persil, ail, échalotes, menthe marocaine et haricots. Le 4ème, en haut à D. myrtilliers et framboisiers palissés à la méthode hollandaise. Ces derniers font l’ objet d’ une note souvent consultée. Devant et sur l’ abri de jardin, vignes et plants de tomates. Les plantes aromatiques: thym, ciboulette, citronnelle, aneth, bourrache officinale bordent les carrés ou se développent naturellement ci et là.

Revenons plus en détails sur les plants de tomates mis en place avec mes petits-enfants le 12 mai. Incorporation de feuilles de rhubarbe , de feuilles d’ orties et de compost bien mûr et tamisé.

Mise en place des plants jusqu’ à hauteur des premières feuilles, remplissage du trou, arrosage et pose de paillis pour maintenir l’ humidité sans oublier les plantes compagnes, le basilic et la bourrache officinale.

Après une quinzaine de nuits relativement froides qui ont provoqué jaunissement des feuilles et arrêt total de la croissance, voilà les plants bien orientés au Sud et présentant ce 15 juin leurs premières fleurs.

Une autre plante potagère très généreuse à Obigies est la courgette. Je n’ en plante que deux variétés: une verte et une jaune. On dit qu’ un plant suffit à une famille et je peux vous confirmer qu’ avec 2, mes enfants en profiteront également. Voici en photos quelques étapes de cette plantation datant du 27 mai. Choix de 2 beaux sujets en jardinerie que j’ ai protégés sous tunnel jusqu’ à la fin des dernières nuits froides.

Formation d’ une butte et incorporation de compost maison bien mûr, de feuilles de rhubarbe et d’ orties dans le trou de plantation. Couverture de paillis et de tonte de pelouse. Protection de la tige avec la pose de petits tuteurs en bois qui seront remplacés par des tuteurs en bambou afin d’ inciter une croissance à la verticale, facilitant la cueillette et la qualité du fruit.

Et voici comme ils se présentent, bien en fleurs ce 20 juin.

Les haricots sont également généreux malgré notre terre très légère. Pas de compost pour cette planche afin de favoriser les fleurs plutôt que le feuillage. Le semis s’ est effectué en pots et protégés du froid et des limaces par un tunnel. Plantation le 3 juin et la 3ème photo vous montre leur développement ce 20 juin.

Je reviens au premier carré en haut à G. sur la 1ère photo. Premières salades, radis, menthe, ail et échalotes, et les 2 lignes de haricots.

La dernière partie disponible est réservée à de la mâche et des céleris rave.

Il ne reste plus qu’ à espérer une météo favorable et à maintenir l’ humidité par des apports réguliers de paille et de tonte de pelouse pour réduire les arrosages.

Je vous souhaite beaucoup de plaisir au potager, de belles récoltes, des visites intéressantes d’ amis et d’ autres passionnés de jardinage. A bientôt pour d’ autres nouvelles et photos depuis un jardin d’ Obigies.

Patrick

7 commentaires sur “Les nouvelles du potager

  1. Beau travail !
    Les bordures de vos parcelles sont en bois ? traité ? Cela vieillit bien ??
    J’aimerais mieux délimiter mes parcelles (actuellement des cordes) mais je me tâte encore.
    Le bois ne me tente guère … Un matériau composite peut-être ??
    Encore merci pour le partage de votre expérience.

    J'aime

  2. Merci de votre réaction. Les bordures sont effectivement en bois exotique, de la récupération d’ une ancienne terrasse. J’ aime particulièrement le bois pour les bordures. Si je les rehausse en raison de problèmes de dos, j’ utiliserai du bois local ( sapin du nord ), traité et avec une membrane plastique côté terre.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s