Offensive tardive de l’ hiver

Malgré les conditions climatiques relativement privilégiées constatées en Hainaut occidental, l’ hiver a repointé le bout de son nez à Obigies durant la nuit du 6 au 7 avril, avec des températures proches de 0° et la pose d’ une fine couche de neige.

J’ ai fait un rapide tour du jardin pour profiter des floraisons printanières dans ce décor qui allait certainement être éphémère et pour vérifier l’ avancement des bourgeons des arbres et arbustes fruitiers.

Les jonquilles, narcisses et tulipes ne semblent pas très affectées de ces températures et ce décor saupoudré de blanc les met bien en évidence. Les graminées  » Stipa tenuissima « , en pleine croissance ont belle allure. La populage des marais  » Caltha palustris «  a pris un beau coup de gel mais elle s’ en remettra …

Côté arbustes, l’ Amélanchier et le  » Ribes sanguineum «  profitent bien du décor ainsi que les jonquilles et les muscari.

Au bord de la mare, l’ Oranger du Mexique dont quelques extrémités de branches ont été déjà touchées par les températures négatives, semble emballé d’ un saupoudrage qui l’ aura peut-être protégé. Les Bergenia cordata et la Populage des marais  » Caltha palustris «  ont pris un petit coup de gel mais n’ en souffriront sans doute pas.

Ci-dessous, le bosquet et les fleurs printanières au pied des bouleaux de l’ Himalaya  » Betula utilis « 

Côté verger, les pommiers sont encore endormis mais le poirier  » Conférence «  m’ inquiète un peu. Plus précoce, il présente des bouquets fleuris coiffés de poudre et les jours suivants me donneront plus d’ information sur les dégâts éventuels.

Les arbustes fruitiers: framboisiers, groseilliers à maquereau n’ ont pas encore fleuri mais les groseilliers et les myrtilliers sont plus avancés et je ne pourrai apprécier les dégâts éventuels que dans quelques jours. Pas de problème pour les fraisiers et les vignes.

La première planche du potager accueille les échalotes et l’ ail et dans la petite pépinière, les plantes en pot, issues des divisions attendent les visiteurs et amis du jardin.

Je termine ce petit tour du jardin par une vue du parterre de vivaces et la petite terrasse dont la table attendra encore un peu le premier service, pas encore protégée par les tilleuls palissés qui présentent de timides bourgeons. Je ne me plaindrai pas car je sais que notre région du Hainaut occidental est privilégiée par un climat plus tempéré que l’ Est et le Sud de notre pays et je suis en pensée avec les viticulteurs et arboriculteurs français dont j’ apprécie régulièrement le courage et les initiatives pour lutter contre ces gels tardifs désastreux.

A bientôt pour d’ autres nouvelles du jardin et plus particulièrement du potager qui occupera prochainement nos temps libres. En attendant, prenez soin de vous et … de votre jardin.

Amitiés depuis un jardin d’ Obigies !

Patrick

7 commentaires sur “Offensive tardive de l’ hiver

  1. Photo d’ en-tête au gsm au lever du jour. Aucune modification . La mare a plutôt la forme d’ une goutte d’ eau avec la partie étroite en lagunage avec la sortie de la pompe dans un volume de pierres de lave agrémentée de plantes aquatiques. Pas de dégâts mais on annonce encore quelques nuits froides avec des t° proches de 0°. Rien de comparable avec le gel qui a touché certaines régions de France, notamment le Gard où nous aimons aller en vacances. Espérons que le printemps arrive vraiment.

    J'aime

  2. Superbes photos de ce beau jardin. La neige est traitre, elle réalise un beau décor mais sournoisement elle refroidit tout dessous. Ce qu’il faut craindre c’est le soleil dessus, qui ferait loupe…
    Dans le Poitou (France), nous avons des yoyos de températures, non seulement entre les jours, mais aussi entre le jour et la nuit. ainsi on peut avoir 21°C la journée et descendre à 1 °C la nuit. Autant dire que les végétaux n’y comprennent pas grand chose. Ainsi, mon pauvre poivrier du Sichuan, normalement assez résistant, vient de voir ses bourgeons grillés. Les pauvres venaient juste de s’ouvrir et j’étais si contente…et bien tout est brun. Pourvu que ça reparte. Et en plus, pas une goutte de pluie pendant des semaines. Depuis février on doit arroser. C’est à pleurer…pauvres jardins. Pauvres insectes aussi qui naissent et meurent de froid.. Je pense que cette année encore il va falloir jouer finement pour obtenir un joli jardin.
    Espoir…

    J'aime

    1. Merci Corine pour ton témoignage. Etant grand fan de ton beau pays et de pas mal de régions que j’ ai visitées, je suis touché par les reportages et témoignages vus et entendus sur les chaînes tv françaises. J’ espère que les dégâts sur les cultures ne seront pas trop importants.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s