Taille du lierre, cette plante controversée

L’ utilisation du lierre au jardin suscite encore la controverse. Cette plante à la croissance rapide est souvent critiquée en raison de sa tendance à envahir, à couvrir les murs et les sentiers. Ses défenseurs dont je fais partie, apprécient le vert tendre de ses jeunes feuilles lors de la repousse printanière. Elle s’ accommode de tout type de sol et accepte aussi bien l’ ombre que le soleil.

Cette plante à la fois couvrante et grimpante, possède de nombreux avantages pour le jardinier soucieux d’ accueillir la biodiversité. L’ espèce la plus courante dans nos jardins est le Lierre des boisHedera helix. En effet, elle abrite insectes et oiseaux qui s’ y abritent et y élisent domicile ( troglodyte mignon, rougegorge familier ). Le nectar de ces fleurs généreuses nourrit insectes auxiliaires, abeilles, papillons et ses fruits, sous forme de petites baies rondes et noires font le délice des oiseaux, spécialement en hiver quand la nourriture vient à manquer. Attention, petite information pour vos balades nature, ces baies, un peu ressemblantes aux myrtilles sont toxiques pour les humains.

Contrairement à certaines idées préconçues, le lierre n’ est pas une plante parasite, pompant l’ énergie de l’ arbre sur lequel il grimpe, cherchant la lumière. Ses crampons lui permettent d’ adhérer à toute surface et si on néglige sa croissance, il peut envenimer nos relations de voisinage, boucher une gouttière ou envahir un parterre de vivaces. Dans les grands jardins et parcs de châteaux, il se révèle un excellent couvre-sol, agissant comme un désherbant sélectif, limitant la prolifération des adventices et autres herbes indésirables et servant de couverture de protection aux fruits de ces arbres.

La taille s’ effectue généralement en fin d’ hiver, avant la nidification, permettant ainsi de profiter du vert tendre des jeunes feuilles au printemps. Le produit de la taille est broyé et rejoint le bac à compost. Je vous conseille, si vous l’ utilisez en haie comme ici à Obigies, de mettre en place un support de type clôture suffisamment solide que pour soutenir une végétation qui va prendre du poids au fur et à mesure de sa croissance.

Voici l’ effet obtenu en arrière-fond du parterre de vivaces le long de la maison.

A bientôt pour d’ autres nouvelles et photos depuis le jardin d’ Obigies. Les travaux ne manqueront pas: nettoyage des parterres de vivaces, taille des haies avant la nidification des oiseaux, taille des graminées. Patience pour la taille des rosiers et des Hydrangeas. Plantation de l’ ail et des échalotes au potager …

Beau printemps à tous les fidèles lecteurs du blog et tous les amoureux de la nature.

Patrick

4 commentaires sur “Taille du lierre, cette plante controversée

Répondre à fotbolls tröja Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s