La taille et le palissage du mûrier

En dehors des périodes de gel, il vous est possible et même nécessaire de procéder à la taille d’ arbustes à floraison estivale, des vignes (voir article la concernant), des rosiers (à 30 cm). Cette note vous présente en quelques photos la taille du mûrier sans épine appelée également  » ronce de jardin « .

Si sa culture est aisée et sa fructification particulièrement généreuse, la taille est indispensable afin de ne pas se trouver face à un enchevêtrement inextricable qui rendrait la cueillette ardue. En effet, durant l’ été, du plant-mère, s’ érigent de nouvelles tiges prometteuses pour la prochaine saison. Durant l’ hiver, vous éliminerez les tiges à l’ écorce brunie, ayant porté les fruits et palisserez les nouvelles d’ une couleur vert tendre.

Les rameaux anciens éliminés, il est maintenant nécessaire de choisir les tiges les plus vigoureuses et mieux orientées pour le palissage sur les deux fils du haut.

Il reste maintenant à éliminer les bouts de tiges au moyen du sécateur et de l’ ébrancheur et ensuite répandre au pied des tiges choisies, du compost bien mûr qui sera intégré au sol durant l’ hiver.

N’ éliminez pas vos rameaux taillés mais broyez-les et étendez ce BRF au pied de vos plants afin de maintenir l’ humidité lors des périodes de chaleur et de réduire les herbes indésirables.

Durant l’ été, vous pourrez palisser les jeunes tiges sur le premier fil du bas afin de laisser le maximum de lumière aux nombreuses grappes de fruits et ainsi laisser beaucoup d’ aisance pour mes auxiliaires: abeilles, bourdons et papillons qui se gaveront de nectar et me garantiront une excellente récolte afin de renouveler mes réserves de confiture maison.

Je  ne  peux  vous  donner  le  nom  de  la  variété  présente  dans  mon  jardin, elle  est  issue  d’un  plant  du  jardin  familial  mais   les  pépiniéristes  vous  proposent   trois  ou  quatre  variétés:( source Jardins et Loisirs n° d’avril 2008 )

  •      « Thornless Evergreen »  est  une  ronce  sans  épines, particulièrement  productive ( maturité  des  fruits  en    août ) et  à  feuillage  semi-persistant .
  •      « Black  Satin »  donne  au  début  du  mois  de  juillet  de  gros  fruits  très  foncés  à  saveur  de  miel  et  est  bien  résistante  aux  maladies.
  •      « Lochness »  possède  un  feuillage  persistant  et  des  tiges  sans  épines. Ses  fruits  sont  assez  gros  et  mûrissent  de  mi-juillet  à  mi-août. La  production  est  importante: un  pied  peut  donner  plus  de  10  kilos  de  fruits.
  •      « Jumbo »  est  une  variété  plus  tardive, les  fruits  doivent  être  récoltés  à  complète  maturité  de  mi-août  à  mi-septembre.

Je vous souhaite encore de beaux moments au jardin pour autant que la météo vous le permette et si non, de belles observations aux mangeoires et aux abreuvoirs et de belles soirées en famille au coin du feu. Dès maintenant, je vous souhaite d’ heureuses fêtes de fin d’ année et en vous remerciant de votre intérêt, vous dis à l’ année prochaine pour d’ autres belles découvertes et notes depuis un jardin d’ Obigies.

Patrick

2 commentaires sur “La taille et le palissage du mûrier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s