Une découverte qui ne manque pas de piquant

IMG_3629

Si  vous  désirez  accueillir  ces  petits  mammifères  bien  sympathiques  et  utiles   au  jardin, vous  pouvez  aménager  facilement  un  abri  pour  l’ hiver. Une  caissette  en  bois,  un  lit  de  paille, le  tout  recouvert  de  branchages  et  d’ une  belle couverture  épaisse  de  feuilles  feront  l’ affaire. Si  vous  lui  souhaitez  un   confort  3 *, vous  pouvez  trouver  dans  des  jardineries  spécialisées  ou  sur  internet, des  abris  en  bois  spécialement  conçus  pour  eux. 

IMG_6075

C’est  dans  un  parterre  d’iris  quelque  peu  négligé,  que  j’ai  eu  le  plaisir, il  y  a  quelques  années, de  découvrir, parfaitement  dissimulé  sous  un  tas  de  feuilles  et  d’herbes, quatre  jeunes  hérissons  serrés  contre  leur  maman.

Cette  année, j’ ai  décidé  de  leur  offrir  un  gîte  plus  confortable. J’ ai récupéré  un  nichoir  prévu  pour  les  canards, l’ ai  garni  d’ un  bon  matelas  de  paille et  l’  ai  recouvert  de  branchages  et  d’ une  bonne  épaisseur  de  feuilles  afin  de  l’ isoler  du  froid. L’ accès  à  l’ ouverture, orientée  au  sud  se  fait  au  travers  d’ une  bûche  creuse. Je  suis  curieux  de  découvrir  au  printemps  si  le  logis  aura  servi.

Le  hérisson  est  un  des  mammifères  qui  visitent  le  plus  nos  jardins  mais  souvent  à  notre  insu  car  il  se  nourrit  essentiellement  la  nuit. Son  régime  alimentaire  est  très  varié: escargots, vers  de  terre, chenilles, hannetons  et  autres  insectes  se  déplaçant  sur  le  sol, parfois  oisillons  et  oeufs  , campagnols, amphibiens  et  reptiles (orvets et couleuvres), fruits  tombés.

La  femelle  a  une  seule  portée  de  4 à 5 petits  par  an  soigneusement  abrités  dans  un  nid  de  feuilles, brindilles  et  herbes  sèches, placé  au  pied  d’une  haie, d’un  fourré, sous  un  compost  ou  un  tas  de  feuilles. Les  jeunes  suivent  leur  mère  pendant  près  de  5  semaines. Leur  moyenne  de  vie  est  de  2  ans, quelques-uns  atteindront  exceptionnellement  l’âge  de  10 ans. Leur  nombre  en  zone  urbaine  ne  fait  qu’augmenter  même  si  beaucoup  termineront  écrasés  par  des  véhicules  ou  malheureusement  empoisonnés  par  l’ingestion  de  limaces  empoisonnées.

Hérissons au jardin d'Obigies

C ‘est  à  la  fin  de  l’ été  que  vous  aurez  le  plus  de  chance  de  les  voir, venir  se  restaurer  dans  les  gamelles  de  vos  chats. En  effet, ils  raffolent  des  croquettes  pour  chat, légèrement  humidifiées. Si  vous  avez  la  chance  d’ en  accueillir, vous  aurez  du  mal  à  les  maintenir  dans  votre  jardin. Ce  sont  de  grands et  très  agiles  voyageurs: ils  sont  capables  d’ escalader  une  clôture  de  2 m  de  haut  et  de  traverser  une  mare  à  la  nage. S’ ils  se  noient, c’ est  qu’ ils  n’ ont  pas  pu  sortir  de  l’ eau. Veillez  à  ce  que  les  bords  soient  en  pente  douce  ou  disposez  une  petite  planchette  leur  permettant  de  sortir. Placez  également  des  couvercles  sur  les  tonneaux  remplis  d’ eau.

IMG_3633

Autres  précautions : – Avant  de  prendre  votre  compost  à  la  fourche  ou  de  brûler  votre  tas  de  brindilles, assurez-vous  que  ceux-ci  n’ abritent  pas  un  de  ces  petits  mammifères  bien  sympathique  et  utile  dans  notre  lutte  aux  nuisibles  au  jardin.

– Ne  l’ attirez  pas  avec  du  lait, il  en  est  friand  mais  ne  le  digère  pas  et  si  vous  possédez  une  piscine  ou  une  mare, accrochez  une  planche  rugueuse  pour  qu’ il  puisse  sortir  avant  de  se  noyer  d’ épuisement.

Bibliographie:

–  » Coccinelles, primevères, mésanges… La nature  au  service  du  jardin  » de  Denis  Pépin  et  Georges  Chauvin  aux  Ed. Terre  Vivante.

 » Attirez  les  animaux  dans  votre  jardin  »  de  John  A. Burton  aux  Ed. Artémis

A  bientôt  pour  d’ autres  nouvelles  et  photos  du  jardin.

Patrick  depuis  Obigies

4 commentaires sur “Une découverte qui ne manque pas de piquant

  1. J’ai lu et regardé cette histoire de hérissons comme un conte de Noël…
    Ils aiment aussi les croquettes pour chiens… Nous avons la chance, chaque été, de recevoir la visite, à la nuit tombante, de toute une famille, selon les années, la mère et ses 3 ou 4 petits, c’est toujours une grande joie!
    Merci Patrick!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s