Le compost : l’or brun du jardinier

Compost mûr prêt à l' emploi

Si  vous  ne  l’avez  pas  encore  installé  au  fond  de  votre  jardin, dans  un  coin  plutôt  ombragé, il  n’est  pas trop  tard  pour  choisir  l’emplacement  de  votre  bac  à  compost: endroit  où  vous  allez  rassembler  et  transformer  différentes  matières  organiques: déchets  de  table, du  jardin, fumier  de  poules, paille, en  un  amendement  de  qualité. ( voir  ci-dessus  compost  mûr  prêt  à  l’ emploi )Bacs à compost au jardin d' Obigies

Cet  endroit  n’étant  pas  le  plus  esthétique  de  votre  jardin, placez-le  à  un  emplacement  discret, ici  derrière  l’abri  de  jardin  et  entouré  en  été  de  capucines. Vous  pouvez  y  planter  autour,  une  haie  à  feuillage  persistant. Votre  voisin  n’a  rien  à  craindre: votre  compost  sera  inodore  s’il  est  bien  équilibré  et  mélangé  régulièrement.

Ce  compost  allégera  votre  sol  trop  lourd  et  favorisera  son  aération  et  son  drainage. Si  par  contre, vous disposez  d’un  sol  trop  léger, il  améliorera  sa  capacité  de  rétention  d’eau  et  des  éléments  nutritifs.

Cette  transformation  des  déchets  nécessite  trois  éléments: de  la  matière  organique, de  l’air  et  de  l’eau  et … un  peu  de  temps  mais  vous  deviendrez  autonome  en  amendements  et  fertilisants  tout  en  recyclant vos  déchets.

Si  vous  avez  de  la  place, l’idéal  est  de  bricoler  à l ‘aide  de  planches  ajourées (p.ex. des  palettes  de  récupération) ou  des  treillis, deux  ou  trois  compartiments  de  1 m3  afin  de  transférer  après  6 à 8   semaines, les  matières dans  le  compartiment  juxtaposé, mélangeant  ainsi  les  différents  composants  afin  d’achever  leur  transformation  due  à  des  bactéries, champignons, algues, insectes  et vers  de  terre. Si  vous  ne  disposez  que  d’un  compartiment, mélangez  votre  tas  le  plus  souvent  possible  au  moyen  d’une fourche-bêche  car  c’est  au  centre  que  se  fait  la  transformation. La  température  doit  atteindre  50° à 70°  dans  les  premières semaines  avant  de  diminuer.

BRF broyat de haies au jardin d'Obigies

Pour  la  réussite  du  compostage, il  est  indispensable  d’alterner  les  couches  de  matériaux  secs (feuilles, rameaux, broyat)  et  de  matériaux  verts  et  humides (déchets  de  légumes, tonte  de  gazon) avec  du  fumier  de  poules  et  de  la  paille  pour  aérer. Il  vaut mieux  éviter  les  rameaux  et  feuilles  de  rosiers  et  d’arbres  fruitiers  sujets  aux  maladies. Si  vous  pouvez  stocker  des  feuilles  ou  du  broyat  en  automne,  stockez  les  dans  des  petits  silos , vous  pourrez  les  incorporer  régulièrement  en  couches  pendant  toute  l’année.

IMG_8306

Les  activateurs  vendus  dans  le  commerce  ne  sont  pas  indispensables  si  vous  dispersez  tous  les  30 cm d’épaisseur, un  peu  de  terre  ou  du  vieux  compost  contenant  les micro-organismes  indispensables  à  la transformation  de  ce  que  vous  déposez.

Si  les  premiers  mois, vous  devez  maintenir  les  matières  humides, lors  de  la  fin  de  la  transformation, après plusieurs  retournements  du  tas, vous  avez  intérêt  à  couvrir  votre  bac  afin  d’éviter  le  lessivage  de  votre  produit  fini  lors  de  pluies  abondantes. Comme  vous  pouvez  le  voir  ci-dessous, j’ utilise  un  outil  maison  ( vieux  cadre  et  grillage  pour  volière ) pour  tamiser  le  compost  et  replacer  les  éléments  non  encore  décomposés  dans  le  premier  bac.

IMG_7239        Et  maintenant, à  votre  fourche-bêche  et  n’hésitez  pas  à  utiliser  cet  « or brun » au  pied  de  vos  plantes  favorites. Si  vous  voulez  en  savoir  plus, je  vous  conseille  de lire  « Le  jardinage  écologique »  de  Yves  Gagnon  aux  Editions Colloïdales.

         A  bientôt  pour  d’ autres  infos  et  photos !

         Patrick  depuis  un  jardin  d’ Obigies !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s