Colchiques dans les prés fleurissent, fleurissent …

IMG_6776

…colchiques  dans  les  prés, c’est  la  fin  de  l’été « .

La  pelouse  du  verger  s’ est  colorée  depuis  quelques  jours: appelée  aussi  ail  des  prés, mort  chien, safran  bâtard, tue-loup, chiennée... Son  nom  vient  du  grec  Kolkhis, Colchide, région  de  Turquie  où  habitait  Médée, sorcière  et  empoisonneuse.

Le  bulbe  de  colchique  a  la  taille  d’une  noix. Plantez-le  à  10-15 cm  de  profondeur  et  de  distance. Ils  ont  tendance  à  se  naturaliser  et  donc  à  répandre  une  belle  tache  de  couleur  dans  votre  pelouse, grâce  à  leurs  fleurs  de  15 à 20 cm  de  haut. Ils  apprécient  aussi  les  emplacements  au  pied  des  arbres  et  dans  les  rocailles.

Belle  et  dangereuse, cette  herbacée  vivace  donne  un  peu  de  couleur  à  l’automne. Au  printemps, ce  sont  les  feuilles  lancéolées, larges  qui  apparaissent, entourant  le  fruit: une  grosse  capsule  ovoïde  formée  d’abord  sous  terre. En  automne, seules  les  fleurs  apparaissent, naissant  d’une  spathe  tubuleuse  au  niveau  du  sol. Elles  sont  formées  de  6  pétales  roses  soudés  à  la  base.

Colchique           Les  colchiques  ressemblent  un  peu  aux  crocus  d’automne, qui  fleurissent  à  la  même  époque, mais  on  peut  différencier  les  deux  fleurs, car  les  crocus  n’ont  que  trois  étamines  alors  que  les  colchiques  en  ont  six. Au  printemps, on  pourrait  confondre  ses  feuilles  avec  celles  de  l’ail  des  ours, mais  ici, c’est  à  son  nez  qu’il  faut  se  fier: l’ail  des  ours  sent  fort, tandis  que  la  feuille  de  colchique  ne  dégage  pas  d’odeur  particulière.

Il  convient  d’être  extrêmement  prudent  car  le  colchique, contrairement  au  crocus  ou  à  l’ail, est  très  toxique. Il  contient  de  la  colchicine, dangereuse  pour  l’homme  à  partir  de  10 mg, mortelle  à  partir  de  40 mg. Le  bétail  en  est  parfois  victime  mais  à  petites  doses  et  dans  des  mains  expertes, cette  plante  passe  de  poison  à  plante  médicinale, utilisée  comme  diurétique  et  analgésique  par  paralysie  des  terminaisons  des  nerfs  sensibles, et  anti-inflammatoire.

Mais  ne  jouez  pas  aux  apprentis  sorciers: soyez  attentifs  aux  troubles  digestifs, respiratoires  et cardiaques  de  vos  animaux  de  compagnie  et  profitez  des  nouvelles  couleurs  que  les  fleurs  apporteront  à  votre  automne.

           A  très  bientôt  pour  d’autres  nouvelles  d’automne … 

           Patrick  depuis  Un  jardin  d’ Obigies

2 commentaires sur “Colchiques dans les prés fleurissent, fleurissent …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s