Miscanthus giganteus : une graminée impressionnante

Si  votre  jardin  ne  vous  semble  plus  présenter  d’intérêt  et  si  vous  voulez  lui  donner  un  accent  plus  sauvage  et  naturel, l’introduction  de  graminées  peut  être  une  alternative  intéressante  et  riche, tellement  le  choix  dans  les  tailles, ports, coloris  est  vaste.

Je  voudrais  vous  présenter, visible  à  gauche  sur  la  photo d’ en-tête, en  avanplan  du  noyer, le  Miscanthus Giganteus, nommée  parfois  Miscanthus  Floridulus.

Cette  superbe  plante, ressemblant  quelque  peu  à  la  canne  à  sucre,  est  très  appréciée  depuis  longtemps  dans  les jardins  et  ses  origines  ont  été  retracées  jusqu’à  des  spécimens  obtenus, dans  les  années  1930, par  le  botaniste  danois  Aksel  Olsen, en  provenance  de  Yokohama  au  Japon. Le  pépiniériste  allemand  Karl  Foerster en  obtint  quelques  exemplaires  qu’il  présenta  dans  son  catalogue  de   1935, sous  le  nom  de   Miscanthus  sinensis   Giganteus.

Elle  forme  des  touffes  érigées, atteignant  près  de  3 m  de  hauteur  en  pleine  fleur. Feuilles vert  foncé, larges  de  25 mm, à  port  recorbé, ce  qui  confère  à  toute  la  plante, l’aspect  d’une  immense  fontaine  qui  se  déverse. Floraison à  la  fin  de  l’été, à  fleurs  rose  pâle  à  l’éclosion, se  désséchant  rapidement  pour  adopter  une  teinte  argentée. Les  feuilles  inférieures  brunissent  fréquemment  ou  meurent  à  la  fin  de  l’été. Il  est  dons  conseillé  de  placer  des  plantes  compagnes  devant  ce  feuillage  pour  masquer  cette  défaillance  esthétique.

Outre  l’intérêt manifesté  par  les   paysagistes,  cette  graminée  géante   intéresse   de  plus  en  plus   le   monde  de   l’agriculture   au   Canada  et   aux   USA.  En   effet,  la  composition  de   la  fibre   du   Miscanthus   Giganteus   est  comparable   à  celle  de   la  fibre  forestière  sans  écorce. Plusieurs  études  effectuées  en  Europe  à   ce  sujet  ont  démontré   qu’il  peut  être  utilisé  pour  la  fabrication  des  produits  suivants: – production  énergétique  comme  biocombustible  et  biocarburant                                                                – fabrication  de  papier  et  de  carton                                                                                                           – fabrication  de  litière  pour  animaux                                                                                                         – constituant  de  panneaux  composites  de  fibre  de  densité  moyenne (MDF)                                                – panneaux  isolants

Elle  préfère  le  plein  soleil  et  un  sol  moyennement  frais  mais  est  assez  résistante  au  manque  d’eau. Elle  est  rustique  jusqu’à  – 25°.Elle  se  multiplie  par   division  de  touffe  et  comme  d’autres  graminées, a  tendance  à  dégénérer  au  centre  de  la  touffe.

Les  photos  ci-jointes  vous  montrent  son  évolution  au  cours  des  saisons. Vu  sa  taille, elle  sera  la  première  à  être  rabattue  au  sécateur, les  grands  vents  de  ces  dernières  semaines  l’ayant  quelque  peu  défigurée. Le  broyat  rejoindra  les  autres  déchets  organiques  au  compost, lui  apportant  une  paille  très  intéressante ( voir note  sur  le  compost ).

Réf.Biblio.: « L’Encyclopédie  des  Graminées »  de  Rick  Darke  aux  Ed.  du  Rouergue

3 commentaires sur “Miscanthus giganteus : une graminée impressionnante

  1. Lors de la création du jardin, il y a 5 ans, j’avais payé 4 €:pièce. Je ne peux vous dire le prix actuel, mais je vais aujourd’hui même visiter une pépinière spécialisée dans les graminées ornementales. Voici ses coordonnées : Cornus Plant à Frasnes-lez-Anvaing 7911, rue Hoguenne Tél et fax: 069233700. Bonne chance.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.